6 Conseils simples pour prévenir les TMS

Lombalgies et cervicalgies, syndrome du canal carpien, tendinites…Les troubles musculo-squelettiques représentent la majeure partie des maladies professionnelles reconnues par la Sécurité sociale.

Parfois, le travail, ce n’est pas la santé! Dans le monde professionnel, on entend de plus en plus parler des troubles musculo-squelettiques ou TMS, qui lèsent les articulations, les tendons, les nerfs et les muscles. Les membres supérieurs sont les premiers concernés, mais tout l’appareil locomoteur est susceptible d’être affecté par ces diverses pathologies.

6 Conseils simples pour prévenir les TMS

1 – Bien dormir

Tout commence par une bonne récupération. Quelle que soit son activité, les troubles du sommeil sont bien souvent à la base de nombreux autres problèmes de santé. Il est donc primordial de remédier à d’éventuels troubles : insomnies, apnées du sommeil, etc.

2 – Petit-déjeuner

Les diététiciens ne sont pas unanimes sur le sujet. Mais avaler au moins une tartine, un yaourt ou un fruit, avec une boisson chaude ou un jus le matin, permet de recharger son corps et son esprit en énergie avant de démarrer la journée. A chacun de trouver le petit-déjeuner qui lui convient.

3 – Réveiller son corps et ses muscles en douceur

Avant de démarrer son activité, réveiller ses muscles et ses articulations avec quelques exercices et étirements, en douceur. Ainsi, sans interrompre son emploi du temps, chacun peut prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, marcher une station, se masser les mains et les poignets, s’étirer…

4 – Analyser ses gestes et postures

Quelques soit son activité, il faut penser son schéma corporel. Prendre ainsi une journée pour analyser mentalement ses postures au travail. Il faut aussi identifier les gestes les plus répétitifs ou les plus physiques. Améliorer ses postures : mieux régler son siège, la hauteur de son écran, ou de son établi, de sa table de travail, avec des outils adaptés à son niveau physique, etc.

5 – Entretenir sa masse musculaire

Chacun peut et doit entretenir un minimum de masse musculaire. Ce peut être par exemple 10 minutes de marche ou de vraies séances de sport. Ce qui compte c’est en effet la régularité. Bien des problèmes de dos ou d’articulations pourraient être ainsi évités avec un minimum d’entretien des muscles abdominaux.

6 – Ré-énergiser son environnement

Quel que soit son mode de vie, il faut entretenir un minimum d’activités physiques (prendre l’air et la lumière), mentales (lire, jouer) et sociales, sur un rythme régulier (tous les jours ou toutes les semaines…).

Sources docdusport.com

www.advance-fd.re

Vous propose ses formations en prévention des risques liées aux activités physique option petite enfance, sanitaire et sociale, industrie bâtiment et commerce. Infos resa sur notre page web , téléphone ou par mail contact@advance-fd.re

 

Avec Advance ” avançons ensemble vers excellence”

>> Pour plus d’informations,  nous écrire par mail à contact@advance-fd.re .www.advance-fd.re  ou au téléphone au 0693470610